6 juillet 2020

Tous les bienfaits de la curcumine

La curcumine aussi appelée « safran des Indes » est un pigment qui donne la couleur jaune au curcuma. Le curcuma est utilisé par plusieurs personnes depuis longtemps dans la médecine traditionnelle. Il est surtout utilisé pour ses propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes. La curcumine est aussi conseillée pour traiter le cancer ou encore des troubles neurologiques.

L’effet anti-inflammatoire de la curcumine

Plusieurs études ont démontré les capacités cicatrisantes et apaisantes de la curcumine. Il est vraiment efficace pour traiter et soulager les inflammations chroniques ou aiguës qui touchent la plupart des organes et tissus du corps humain, que ce soit interne ou externe. Une consommation régulière de curcuma peut réguler et soulager les symptômes et douleurs associées aux inflammations. Elle inhibe un enzyme responsable de la synthèse des prostaglandines inflammatoires. Avec ce remède naturel, il est moins difficile de soulager les douleurs chroniques non détectables de l’extérieur. Il réduit ainsi à long terme la fréquence des poussées arthrosiques, l’intensité des douleurs, l’apparition des inflammations et la destruction de l’articulation. Par ailleurs, il est souvent utilisé sous forme de pâtes applicables sur les plaies et cicatrices externes. Utilisez cette pâte pour soigner vos plaies, coupures, éraflures, acnés, lésion cutanée. Et certainement, il peut soulager les douleurs et les faire moins ressentir, tout en apaisant aussi les rougeurs.

La curcumine aide à la digestion

Originaire d’Asie du Sud-Ouest, il a été déjà utilisé comme additif alimentaire en thérapie comme en prévention. Il a été utilisé depuis des millénaires en médecine pour réguler les troubles digestifs. Si vous êtes une personne qui aime manger des repas riches en viande, aime boire de l’alcool ou des boissons gazeuses. Pensez à mettre de côté de la curcumine pour vous aider à la digestion. Il protège et fortifie les parois de l’estomac en favorisant à la production du mucus. La consommation régulière de curcumine permet de lutter contre les acidités de l’estomac. Cette racine jaune stimule alors la digestion des graisses.

Après l’estomac, les intestins

Le curcuma ne s’arrête pas à l’estomac et la digestion, mais permet également de soulager les diarrhées en stoppant la destruction des cellules de la paroi intestinale. Effectivement, un mauvais transit intestinal peut vraiment nous gêner pendant toute la journée. Il peut s’en suivre des maux de ventre et des douleurs abdominales. La curcumine vous aidera donc dans le transit intestinal. De ce fait, elle peut également réduire les taux de constipation de la personne qui le consomme. En dehors des autres remèdes comme faire du sport ou diminuer des aliments gras ou encore boire de l’eau, une consommation régulière de curcuma peut également aider à la prévention de la constipation.

Des bienfaits non prouvés

D’un point de vue clinique, le curcuma est d’une grande aide dans la vie quotidienne malgré ses vertus anti-inflammatoires et antioxydantes. Les recherches sont encore insuffisantes pour prouver certaines facultés. Mais il pourrait être un remède au cancer. Riche en antioxydants, il pourrait être bénéfique pour lutter contre la maladie d’Alzheimer en diminuant les pertes des fonctions cognitives. Il peut également contribuer à la purification et la fluidification du sang, la perte de poids, la régulation du taux de cholestérol et tant d’autres maladies qui sont en cours de recherches de preuves.

Découvrez un autre article :